Friday, March 5, 2021

Tesla is slowly losing its electric vehicle crown as Ford's Mustang Mach-E cuts into sales

 Source - MSN Money / Business Insider

Author - Grace Kay

- Tesla's share of the US electric car market fell from 81% to 69% in February.

- The Mustang Mach-E was nearly the sole reason for Tesla's market share losses.

- Ford's new electric car has been widely successful, winning awards and Wall Street's approval.

- Visit the Business section of Insider for more stories.

Ford's electric Mustang Mach-E appears to be cutting into Tesla's comfortable lead in the electric vehicle market right out of the gate. 

While Ford sold only 3,739 of the new SUVs in February, Tesla's share of the US electric car market fell to 69% in the same month, down from 81% in the prior year, a Morgan Stanley report found. What's more, the Mustang accounted for nearly all of Tesla's market share losses, the bank said. 

Despite the new competition — of which Ford is far from the only source — Morgan Stanley's analysis found Tesla's US sales are still on the rise, with more car buyers are continuing to look into purchasing an electric vehicle. EV sales in the US climbed 34% in February from the previous year, while traditional internal combustion engine car sales dropped 5.4%.

One-fifth of the Mustang Mach-E's sold in February were in California, Ford said, a key market for the industry. In 2019, the state accounted for nearly half of Tesla's Model 3 sales.

So far, the Mach-E appears to be a success. The car was awarded SUV of the year by the North American Car, Truck, and Utility Vehicle of the Year (NACTOY) Award in January, and early testers — including other Wall Street analysts — also gave it positive marks. JPMorgan noted the vehicle could challenge Tesla inasmuch as Ford has more history and brand recognition.


"We do not aim to argue that one vehicle is necessarily superior to the other (many consumers will continue to prefer the Model Y's greater availability of semi-autonomous driving features and Tesla brand, while others will be attracted to the Mach-E's styling and availability of a $7,500 federal tax credit)," they said.

On Thursday, Tesla CEO Elon Musk seemed to compliment Ford's role in the electric car market.

"Tesla & Ford are the only American carmakers not to have gone bankrupt out of 1000's of car startups," he said on Twitter in response to a reporter's post about the high risk nature of the automobile industry. "Prototypes are easy, production is hard & being cash flow positive is excruciating."

—Elon Musk (@elonmusk) March 4, 2021

Some experts doubt Tesla can stay on top forever

Early Tesla investor and former board member Steve Westly told CNBC that competition was encroaching on the electric car company from all sides.

"Tesla is not going to be king of the hill in electric forever," he told CNBC on Tuesday.  

Several other car companies have also begun to crowd the market, from electric car startups like Lucid Motors, Fisker, and Rivian to more established car companies like General Motors and Volkswagen.

In February, a J.D. Power survey of new car buyers found that many people looking to buy electric cars were considering companies outside of Tesla.

"One could argue this indicates that, while Tesla's appeal is clearly formidable, it's not absolute and could be displaced by a worthy alternative," said Stewart Stropp, senior director of automotive retail at J.D. Power, said in the survey. 

Despite doubts as to the future of Tesla's role in the EV market, Tesla's shares have risen more than 650% in the past year in a vote of confidence from investors. The company's revenue increased in 2020 from $24.6 billion to $31.5 billion, but it missed Wall Street's fourth-quarter projections by 20%.

The company is actively working to continue to compete in the market. The carmakers plans to design a $25,000 car and has expanded its manufacturing plants into China, building a Shanghai Gigafactory.

China is likely to remain a key market for Tesla and the industry at large.  In 2020, Tesla doubled its revenue there, in the world's largest market.

"China is the linchpin of growth for EV market," Dan Ives, an analyst at Wedbush, told clients Thursday. "We believe China could see eye popping demand into 2021 and 2022 across the board with Tesla's flagship Giga 3 footprint a major competitive advantage." 

Read the original article on Business Insider

Wednesday, September 30, 2020

Ford cuts prices of the 2021 Mustang Mach-E

 

Some variants see a $3,000 drop

Source : Autoblog.com
 
Author :  Ronan Glon 






Ford has good news for many of the motorists who reserved a 2021 Mustang Mach-E. It sent its dealers a notice to announce it's dropping the electric crossover's price by $1,000 to $3,000 -- with one exception.


The lineup still includes five basic trim levels named Select, Premium, GT, California Route 1, and First Edition, and some of these variants are offered with either rear- or all-wheel drive. Ford lowered the price of the entry-level model by $1,000, according to Mach-E Forum, so it starts at $43,995 with rear-wheel drive and $46,695 with all-wheel drive after a mandatory $1,100 destination charge elbows its way into the bottom line.


You'll receive a $3,000 discount if you're in line for a Premium model; it now starts at $48,100 with rear-wheel drive and $50,800 with all-wheel drive. California Route 1 buyers get $2,000 off ($50,900), while the no-longer-sold-out First Edition's new base price is $1,000 lower at $59,400. Note these figures don't include incentives.


That leaves us with the GT, which is the most expensive member of the range. It wasn't

Image from pixabay.com

included in Ford's price-slashing campaign, so it's still priced at $62,700. There's no word on why it's not being discounted.


Ford told its dealers it's adjusting the Mustang Mach-E's price "to remain fully competitive in a segment that is seeing dynamic price changes." It didn't single out rivals, but it's worth noting the discount comes shortly after Volkswagen introduced the ID.4, which carries a base price of approximately $40,000. While the German firm stresses its electric crossover is an alternative to gasoline-powered models like the Toyota RAV4 and the Honda CR-V, motorists will inevitably cross-shop it against battery-powered models, including the Mustang Mach-E.


Dealers will contact reservation holders via email to notify them about the price drop. Ford remains on track to begin building the Mustang Mach-E in Mexico later in 2020, and deliveries will start before the end of the year.


Another excellent article from autoblog.com, I had to share it with you.

Tuesday, May 14, 2019

Une Mustang quatre cylindres revigorée

Source : LaPresse.ca
Auteur : CHARLES RENÉ

Quelques mois après avoir présenté sa dernière Shelby GT500, la déclinaison la plus puissante de l'histoire de la légendaire Mustang, Ford a décidé de renforcer la base de son offre.
Voici donc la Mustang EcoBoost High Performance, un nouveau groupe d'options qui intègre entre autres le quatre-cylindres de 2,3 L turbocompressé de la Focus RS.
Il produit, dans cette application, 330 ch et 350 lb-pi de couple et peut être couplé autant à une boîte automatique à 10 rapports qu'à une manuelle traditionnelle à six rapports.

Les changements les plus importants se situent toutefois du côté du châssis. Les ingénieurs lui ont greffé plusieurs éléments empruntés à la version GT.
La direction a été révisée, tout comme les éléments suspenseurs qui intègrent des amortisseurs électromagnétiques en option.





Sylvain
This is my Mustang.

Friday, May 3, 2019

BÉNÉDICTION ANNUELLE


Venez en grand nombre à la bénédiction annuelle des Mustangs Le Dimanche 5 mai dès 11h30 Propriétaires de mustangs, membres et non membres, soyez tous les bienvenus .

Apportez votre lunch, la cérémonie sera suivi d'un pique-nique. 


Lieu: Église St-Pie X 555, rue Bruno Drummondville, QC J2C 4M6 

 Au plaisir de vous rencontrer...

Wednesday, April 17, 2019

DOMPTER LE CHEVAL SAUVAGE
( Ford Mustang Bullit 2019 )


Par Karine Lajoie , 2018-10-31

Voire Auto123.com pour l`article originale.

Nous avons pu mettre la main sur un exemplaire de la nouvelle Ford Mustang Bullit 2019 tant attendue au Québec ! Dévoilée en primeur mondiale en janvier cette année au Salon de Détroit, et présentée pour une première conduite à San Francisco cet été, la Bullitt tient son nom du légendaire film du même nom réalisé en 1968 et dans lequel la voiture devint une véritable vedette du grand écran lors d’une poursuite mémorable tournée dans les rues de San Francisco. Au volant se trouvait le talentueux Steve McQueen, un acteur réputé pour son audace a effectué lui-même la majorité de ses cascades à l’époque.

Et puisque l’année 2018 marque le cinquantième anniversaire de ce film à succès, Ford a décidé de souligner l’événement à sa façon en nous ramenant un exemplaire modernisé de la Ford Mustang GT de l’époque. Voilà que, pour une dizaine de milliers de dollars supplémentaires, on peut se procurer une version de la Mustang moderne qui offre une puissance accrue de 20 chevaux faisant monter le total à 480 développant 420 livres-pieds de couple, le tout procuré par un moteur V8 de 5,0L.

La Bullitt utilise donc le même moteur que vous trouverez sous le capot de la Mustang GT, avec le même couple. Honnêtement, lors des premiers tours de roue, mon premier sentiment fut ; la déception. J’aurais voulu retrouver un turbo sous ce moteur que je soupçonnais d’être brutal. Ce sentiment disparut la première fois où j’eus le courage d’appuyer à fond ma pédale de droite et sentit l’arrière de ma voiture qui essayait de me doubler !!

La suite de ma semaine d’essai se résume en diverses tentatives à dompter un cheval sauvage ! À chaque fois que j’oubliais que je montais un étalon, l’antipatinage me rappelait à l’ordre ! Pour exemple, dans un virage amorcé à 40 km/h, j’ai eu la bonne idée de donner un « léger coup de pied droit » à la bête et sa réponse a été immédiate ; l’arrière est tout de suite parti au galop ! Heureusement, l’antipatinage s’est mis de la partie !

Mais je vous l’avoue, ce qui m’a le plus frappé et captivé durant ma semaine à bord de la Bullit est le son de son échappement. C’est franchement l’un des meilleurs du marché. Il y a différents réglages qui permettent d’ajouter de l’intensité, comme celui du mode piste qui m’a tout simplement renversé.

Il y a également un mode silencieux pour ne pas déranger les voisins au petit matin. D’ailleurs, mon voisin, après quelques jours de démarrage et redémarrage du véhicule, sort et me dit ; « je ne sais pas ce que c’est que cette voiture, je n’y connais rien dans l’automobile, mais quel son !! » Tous les matins, mon cœur battait, à chaque fois que le moteur démarrait. Vous pouvez d’ailleurs écouter un extrait du son du moteur V8 de la Bullit dans la vidéo ci-dessous !

À l’intérieur, on retrouve quelques logos Bullit et un pommeau de levier de vitesse exclusif blanc. Les sièges sport sont confortables et assurent une bonne posture de conduite. On peut aussi se procurer des sièges Recaro pour la modique somme de 1800$.

La boite de transmission 6 vitesses est excellente, et les étriers de freins Brembo rouges performants ajoutent une touche agréable.

La voiture est disponible dans sa couleur originale le Vert Highland ou en noir pour ceux qui et celles qui voudraient faire changement …. Mais quel intérêt de s’acheter une Bullitt si elle n’est pas verte ? Je ne suis pas fanatique de la couleur vert « sapin » de la Bullitt, mais après une semaine, j’étais persuadée que cette couleur était faite pour elle. D’ailleurs en remplissant mon réservoir d’essence, le pompiste sort de sa cabine pour venir me féliciter pour le choix de couleur de ma voiture qui selon lui, était superbe.


Merci d`avoir lue cette article, n`oubliez pas de la partager svp.


Sylvain

Monday, February 25, 2019

Shelby GT500 2020





Source : autokmh.com 
Auteur : Jean-Sébastien Poudrier

Shelby GT500 2020


Ça fait des années qu’on l’attend, des mois qu’on en parle et voilà que la Shelby GT500 est maintenant de retour! Présentée officiellement au Salon de l’automobile de Détroit comme nous l’avait promis le constructeur américain on peut dire que la nouvelle GT500 est de loin la vedette de l’évènement, et ce, malgré d’autres dévoilements très importants eux aussi.


Mustang 2016
Propriété de S. Richard
La première chose qu’il faut savoir de cette nouvelle GT500, c’est qu’elle correspond exactement à ce qu’on s’attendait d’elle, ce qui est une bonne chose puisqu’elle a été conçue pour exceller. D’abord, il y a son look. Comme vous pouvez le voir, elle se présente de manière nettement plus radicale que la GT350. Sous le capot, elle a droit au même V8 de 5.2 litres que sa petite soeur sauf qu’on ajoute un compresseur volumétrique, ce qui rend la sauce plus piquante avec une puissance qui excelle 700 chevaux. Bref, cette nouvelle Shelby GT500 nous offre tous une première impression.

La mécanique


Débutons par parler de l’aspect mécanique de cette nouvelle GT500 en détail puisque ce sont souvent les chiffres qui parlent dans cette catégorie de véhicule. La dernière GT500 a avoir été produite était équipée d’un V8 de 5.8 litres de 662 chevaux, une puissance phénoménale pour l’époque. Or, pour cette nouvelle GT500, Ford nous a promis une puissance supérieure à 700 chevaux, une promesse qu’il a d’ailleurs tenue. Le seul hic en fait, c’est qu’on ne connait pas encore la puissance finale.

Heureusement, le constructeur américain ne nous laisse pas forcément sur notre faim puisque d’autres caractéristiques techniques de la GT500 ont été dévoilées. En l’occurrence, il semblerait que la voiture musclée soit capable de boucler le 0-100 en moins de 3.5 secondes en plus d’abattre le 1/4 de mile en moins de 11 secondes, ce qui est sérieusement rapide même pour une Shelby GT500.

L’une des toutes nouvelles caractéristiques de la gamme GT500, c’est l’arrivée d’une boîte automatique à 7 rapports à double embrayage. Certes, les puristes ne seront peut-être pas ravis de l’entendre, mais dans les faits, cette nouvelle transmission permettra à la GT500 d’être nettement plus performante avec des changements de rapports qui s’effectuent en moins de 100 millisecondes, ce qui est plus rapide qu’un clignement d’œil. Il n’y a qu’à regarder du côté de la compétition. Si vous aimez conduire, optez pour une GT350 qui n’est offerte qu’avec une boîte manuelle à 6 rapports. Pour la GT500, c’est une boîte automatique, histoire de rentabilité les 700 chevaux qu’il y a sous le capot. Sans compter que cette boîte de vitesse change de comportement en fonction des différents modes de conduites que vous sélectionnez, ce qui comprend notamment les modes Sport, course d’accélération et piste.

Contrairement aux GT500 du passé, Ford a bien étudier l’ensemble de la voiture, de sorte que cette nouvelle voiture bénéficie d’une suspension mieux adaptée, d’une pneumatique Michelin personnalisée ainsi que des plus gros freins jamais installés sur une GT500 de série, gracieuseté de l’équipe qui a aidé au développement de la Mustang GT4 ainsi que la Ford GT.
La Shelby GT500 2020 est la GT500 la plus puissante jamais construite et c’est en partie grâce à son moteur V8 de 5.2 litres qui est accompagné d’un énorme compresseur volumétrique de 2.65 litres. À titre comparatif, la Dodge Challenger Demon est équipée d’un compresseur volumétrique de 2.7 litres.

Quelle gueule!


Bien qu’elle soit très rapide et certainement perfectionné sur le plan mécanique, une GT500 se doit aussi d’être impressionnante sur le plan visuel et à ce chapitre, c’est une réussite sur toute la ligne dans la mesure où chaque élément visuel est aussi fonctionnel que menaçant. La suspension et l’immense aileron arrière sont ajustables. La prise d’air sur le capot permet d’évacuer la chaleur et la face avant de la nouvelle GT500 comprend plusieurs accès pour de l’air frais, histoire d’alimenter les 700 chevaux du moteur. Le bolide du constructeur américain a également droit à des jantes de 20 pouces qui sont en fibre de carbone, ce qui est très léger et très joli.

Du confort malgré tout


Avec une allure aussi radicale et des performances à couper le souffle on pourrait croire que la Shelby GT500 2020 est une voiture plus modeste à l’intérieur, mais ce n’est pas tout à fait le cas. Voyez-vous, vous avez droit à des technologies de pointe comme un tableau de bord numérique de 12 pouces, un écran tactile de 8 pouces qui comprend des systèmes comme Sync-Connect. Sans compter que lorsque vous prenez place dans la voiture, vous êtes assis dans de superbes sièges très confortables. Néanmoins, des sièges RECARO sont également disponibles en option.

GT500

Il s’agit de la première GT500 sur laquelle la légende de la marque ne travaille pas, et donc, autant vous dire que le constructeur américain n’avait simplement pas le droit à l’erreur. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette GT500 ferait honneur à Carroll Shelby.

Pendant l`hiver, ma Mustang est en storage, donc je manque de matériel. Alors merci a autoKMH.com pour l`information cité ci-haut.


Sylvain

Friday, November 16, 2018

Ford Mustang Hybride 2020




Source : autokmh.com
Auteur :  Jean-Sébastien Poudrier

Ce n’est un secret pour personne, la prochaine génération de Mustang offrira une motorisation électrifiée et Ford ne s’en cache pas. Néanmoins, le constructeur américain reste très vague sur le sujet lorsqu’on lui ne parle et personne ne veut vraiment nous dire s’il s’agit d’une motorisation plus modeste où l’électrification viendra compenser ou bien si elle sera ajoutée à un gros moteur pour offrir une puissance encore plus grande. 

Et ce n’est pas parce que je n’ai pas posé la question. Croyez,-moï j’ai eu plus d’une occasion d’en discuter avec les gens de la marque et personne n’a jamais bronché. Quoique ces gens ne sont peut-être eux même pas au courant.

Quoi qu’il en soit, ce qui m’amène à vous parler du sujet aujourd’hui, c’est une vidéo qui a récemment
été mise en ligne par le constructeur américain et qui en a peut-être révélé un peu trop. Eh oui, c’est dans un vidéo qui s’intitule «Future Talk»  que le constructeur nous parle du futur de la marque avec pour narrateur le célèbre acteur Bryan Cranston qu’on connait surtout pour la série Breaking Bad.


Je vous laisse d’abord jeter un coup d’œil vous même pour que vous puissiez en juger et je vous donne mes impressions après la vidéo.

Alors, c’était bien non? Bon, maintenant, je présume que vous avez envie de savoir ce qui me rend aussi excité fasse à la prochaine génération de Mustang. Eh bien, comme on peut clairement le voir à 36 secondes dans le vidéo, Ford nous montre le moteur de la voiture avec une imagerie dominé par le bleu, ce qui nous laisse croire qu’il s’agit d’un moteur hybride. En fait, ce qu’on peut clairement voir dans la
vidéo, c’est un V8. 

Et ce n’est pas le seul endroit où le constructeur américain nous montre un bloc moteur de 8 cylindres puisqu’à 32 secondes, un ouvrier semble sortir une base de moteur V8 d’une quelconque forge. Peut-être que ça ne veut absolument rien dire, mais on dirait clairement que le constructeur américain nous envoie un message subliminal ou un «Easter Egg» comme on le dit en anglais.

Voilà, maintenant, vous savez ce que j’en pense et c’est ce qui me permet de croire que le constructeur américain offrira un Mustang hybride doté d’un moteur V8. Ce dernier ne pourra jamais disparaître de la Mustang, car c’est l’âme même de cette voiture. Une Mustang sans V8, ça ne serait plus une Mustang. De plus, une motorisation hybride permettrait de sérieusement améliorer la consommation moyenne de la voiture tout en lui conférant de meilleures performances. 

Sans compter que ça ne peut tout simplement pas être un moteur de 4 cylindres qui bénéficie d’une certaine électrification puisque le bloc de 2.3 litres vient tout juste de rejoindre la gamme de la Mustang il offre déjà de bons résultats. Le nouveau moteur 5.0 litres en est déjà à sa 3e génération à l’heure actuelle, ce qui nous donne un autre indice sur son avenir.

Certes, il y a aussi une rumeur qui circule au sujet d’une motorisation hybride V6, mais disons que la ligne est trop mince entre le moteur de 4 cylindres et le V8 pour que le constructeur américain se permettre d’offrir un V6 aussi puissant qu’un V8. Dois-je vous rappeler que la Mustang est la seule voiture que Ford a décidé de conserver en Amérique du Nord parce qu’elle se vend bien? Alors, pourquoi changer la formule actuelle?

Un avenir mouvementé.

Au final, nous savons que la Ford Mustang 2020 aura droit à une version hybride et selon ce qu’on peut en déduire avec le vidéo qui nous a été présenté par le constructeur américain, tout porte à croire que le moteur V8 sera celui qui bénéficiera d’un accompagnement électrique. Néanmoins, je crois que ce n’est pas là la seule surprise que nous réserve la sportive américaine. 

Voyez-vous, d’autres rumeurs font aussi état d’un rouage à 4 roues motrices et quand on y pense, c’est exactement ce qui manque à la gamme de la Mustang à l’heure actuelle. La Dodge Challenger l’offre déjà et Chevrolet songe sérieusement à l’offrir dans la Camaro. Alors, pourquoi pas Ford et la Mustang?


Lorsque je parle d’un avenir mouvementé, c’est que j’ai récemment eu une conversation très intéressante avec des gens chez Ford qui m’ont parlé de l’avenir de la marque. Au début, j’ai trouvé leur concept un peut ambitieux, mais après je me suis dit que c’est Ford et qu’ils ont les moyens pour y arriver. Le constructeur américain a l’intention d’entièrement redessiner ses modèles à tous les 3 ans plutôt que d’offrir un léger relooking de mi-modèle comme c’est actuellement le cas, et ce, à partir de 2020 justement. 

C’est beaucoup de travail et l’arrivée d’un modèle signifie que les ingénieurs de la marque vont déjà travailler sur le prochain modèle, mais au bout de compte, c’est ce qui va permettre ;a Ford de rester l’un des constructeurs les plus avangardistes sur le marché.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier