Saturday, August 11, 2018

Ford Mustang Bullitt 2019

Ford Mustang Bullitt 2019


Source : site web AutoKMH.com

Quote :


C'est dans le cadre du 50e anniversaire du légendaire film Bullitt mettant en vedette l'acteur Steve McQueen que le constructeur américain Ford a décidé de lancer une édition spéciale de la Ford Mustang sous la thématique de l'époque. 
Ce n'est pas la première fois que Ford utilise l'appellation Bullit comme ça fut notamment le cas en 2001 et en 2008. Le pluas ironique dans cette histoire, c'est que le constructeur américain n'a jamais voulu commanditer la production du film puisque ce dernier utilisait une Mustang pour son personnage principal. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il n'y a aucun logo Ford ou Mustang sur la Bullitt.
La nouvelle Ford Mustang Bullitt 2019 est une espèce bien différente des autres Mustang Bullitt qui ont été lancées par le passé. Certes, elle a droit à sa classique robe vert forêt, son design épuré et son échappement spécialement personnalisé pour offrir une sonorité unique. Néanmoins, la Mustang Bullit 2019 a bien plus que ça à offrir.
Performance
Commençons d'abord par les données techniques puisque la Mustang Bullitt 2019 est propulsée par le même moteur V8 de 5.0 litres qu'on retrouve dans la Mustang GT. En revanche, elle profite du même système d'admission d'air que la Shelby GT350, ce qui porte sa puissance à 480 chevaux et 420 livres-pied de couple. 
Ce n'est pas tout, elle est uniquement disponible avec une boîte manuelle à 6 rapports. La Mustang Bullitt profite également d'immenses étriers de freins à 6 pistons à l'avant en plus de ses superbes jantes noires de 19 pouces. Elle bénéficie d'un système d'échappement actif ainsi que d'une suspension Magneride de série.
à quoi dois-je faire attention?
Ford la propose aussi en noir...
Les points forts du modèle
Contrairement aux Mustang Bullitt des générations précédentes, la nouvelle Bullitt a droit à des énormes étriers Brembo peints en rouge, des jattes au contraste très élevé et une superbe calandre. Au final, cette voiture qui doit être la plus subtile possible ne manque pas de faire tourner les têtes sur son passage.
Le mot de la fin
Si vous êtes à la recherche d'une Mustang pas comme les autres disponibles en édition limitée, la Mustang Bullitt est faite pour vous.
Compétition
Chevrolet Camaro, Dodge Challenger
- Esthétique 9/10
- Performances 8.5/10
- Fiabilité 9/10
- Sécurité 9/10
- Espace/confort 8/10
- Polyvalence 7/10
- Valeur de revente 9.5/10
- Coûts d'entretien 8/10
- Consommation moyenne 8/10
- Rapport qualité/prix 9/10
Unquote

Thursday, June 28, 2018

Visite de la mine Capelton ( club mustang drummondville )

Visite de la mine Capelton avec le 
Club Mustang de Drummondville



Bonjour, je vais partager avec vous, notre journée de visite a cette mine de cuivre qui a été convertit en site historique que l`on peut visiter.

Pour avoir des information sur leurs forfaits et tarif, je vous invite a visiter leurs site, Capelton.ca .


Pour moi la beauté de la Ford Mustang comme bien d`autre voiture est le fait que chacune est unique. 

Chaque propriétaire la modifie selon ses gouts personnel et cela est super interessant.  


Donc, un petit vidéo avant notre départ pour vous en montrez quelques-une.



Alors nous sommes parti de Drummondville en convoi d`une quinzaine de véhicules, toujours intéressant de voir les gens nous regarder passer lorsque nous sommes en convoi. Donc notre premiere étape est d`aller rejoindre un groupe qui nous attend a mi chemin entre Drummondville et la Mine.



C`est rendu a une halte routiere sur l`autoroute 55 que nous retrouvons d autres amis du club, en fait ce sont les membres du club qui habite a Victoriaville. 

Voici quelques photos prises sur place, pendant ce qui est aussi la pause petit coin ... 





Bon, maintenant approximativement 25 Mustangs réunis, nous voila repartit pour notre destination, la mine de Capelton.

Pour votre information, quote  La mine Capelton fut une importante mine de chalcopyrite (minerai de cuivre), faisant partie de ce que l'on peut appeler le complexe minier de Capelton. 


Elle a été ouverte en 1863 dans les cantons de l'Est au Québec. À sa fermeture en 1907, on estima sa profondeur à 1 500 mètres. La mine a été rouverte aux touristes en 1995 et on peut maintenant la visiter pendant la saison touristique. unquote (note 1).


Rendu sur place, déjà midi, c`est l`heure du lunch, nous avions tous apporter notre lunch pour un petit pic-nic, je vous épargne les photos car vous savez comment cela se déroule et quel genre de blagues en découle.


Évidament avec le kiosque d`inscription il y a le magasin ou l ont peux acheter toutes sortes de truc relié au travail de la mine ... certain sont interessant, d`autres ..... sans commentaire.


Les propriétaires ont en leurs disposition une grosse voitures pouvent assoir facilement en quarentaine de personnes, tiré par un tracteur, pour se rendre a l`entré de la mine. 


Une fois rendu sur place, ont nous explique les règles de sécurité de base et certain fait de la mine, dont entre autre le fait que nous allons aller a une profondeur de seulement 100 mètres alors que la mine est profonde de 1,500. 


Aussi quel sont les outils d`époque utiliser pour creuser .... je peux vous assurer que ces hommes ont travailler fort et dure pour leurs salaire.


Parlant de salaire, pendant les années 1860 et plus, un minier gagnais environ 1, 25$ par jours alors que le salaire moyen d`un Québecois etait de 0,40$ par jours ... Si on fait une comparaison a aujourd`hui

si ont dit que 0,40$ égale a 200$ par jours ( 25$/h ) donc un minier d`époque gagnait environ 600$ par jours ( 75$/h ) pas mauvait comme salaire, toutefois, leurs carrières n`était pas très longues puisque que la plupart des miniers décédais vers l`age de 35 ans alors que l`esperence de vie a cette époque était de 50.


Voici quelques photos prises a l`interieur de la mine.



Avez vous remarquer sur la première photo, nous avons tous un beau casque de construction jaune, je n`étais pas trop heureux de devoir porter ce casque, mais sapristis, il doit m`avoir épargner 25 blessures au coco, voyez-vous ont regarde constament ou l`ont met les pieds, mais notre tete elle frotte et cogne le plafond de la mine .... finalement j`étais content de l`avoir porter.


Je vous présente la chambre a couché, oueh un gros 2 par 10 .... du gros luxe. 
Les mineurs avaient le droit de prendre des pauses voir meme des siestes ... 
Imaginer, une sieste, dans un milieu humide, a grande chaleur sur un confortable 2 par 10 ...
 A coté de cela les hotels 2 étoiles de Cuba ... cé du gros luxe
Sans oublier les toilettes, sortir de la mine pour aller faire un numéro 2 aurait pris trop de temps, alors ils ont convertit un chariot en toilette, donc pour ce qui est de l`intimité, oublier ca ... 

encore une fois du gros luxe

Tout près de l`entré de la mine il y a le vestige d une structure en bois que les miniers utilisait a l`époque, celle-ci a été sécuriser afin que nous les touristes puissions y monter et aller admirer le paysage


En gros, une journée fort intéressante car c`était la première fois que j`entrais dans une mine, constater les outils utiliser a l`époque versus ce que nous avons aujourd`hui ... incroyable, c`est hommes ont travailler fort en motadit.

Avec les ami (s)(es) du club Mustang, cela est toujours une belle journée et évidament lorsque tu réunis des femmes et hommes qui sont présent pour avoir du plaisir et rigoler, bien il se dit quelques niaiseries que je ne peux vous partager sur mon blog. 


Merci de m`avoir lu, et j`espère que vous avez apprécier, je vous invites a partager mon article avec vos amis.




Sylvain




(note 1 ) information venant de Wikipédia

Sunday, April 29, 2018

Essai Ford Mustang GT : burn in USA


Source : leblogauto.com

Il est clair que la nouvelle Ford Mustang ne correspond pas forcément aux plus puristes Muscle Car. 
Mais le constructeur américain est l’un des derniers remparts avant le turbo pour tous, en proposant une savoureuse Mustang GT à V8 atmosphérique.


Lors du précédent essai de la nouvelle Ford Musang, j’ai été surpris et emballé par la version EcoBoost. Une déclinaison qui ne répond pas à l’image typique d’une Muscle Car née au pays de l’Oncle Sam, mais qui, de ce côté de l’Atlantique, est parfaitement adaptée à nos routes. 
Elle constitue une sérieuse alternative à sa sœur, d’autant qu’elle s’affiche à un prix plus abordable de 7 000 euros. Toutefois, la Ford Mustang GT à V8 atmosphérique n’a pas dit son dernier mot.

Big Block à l’ancienne

Avec la nouvelle génération, le moteur Coyote gagne quelques mises à jours, pour grimper désormais à la puissance de 450 ch à 7 000 tr/min et 529 Nm de couple à 4 600 tr/min. Une cavalerie autrement plus salivante que le 4 cylindres EcoBoost, notamment avec un pic de puissance disponible très loin dans le compte tour. 
Alors que la boîte automatique pourra ravir les adeptes du cruising, elle ne m’a pas particulièrement convaincu par son tempérament, qui semble déjà dépassé par les évènements avec le 2,3 litres turbo. C’est donc naturellement que j’ai opté pour l’unité mécanique à six rapports.

Bien moins virile que sur la précédente génération, qui n’a pas été importée officiellement, la commande de boîte engage toujours le conducteur. Précise et dotée de débattement court, elle réclame quand même un peu de poigne pour passer les les rapports, avec une consistance agréablement mécanique. 

L’affaire se complique un peu tout de même en conduite sportive, notamment sur les phases de rétrogradage, où le blocage de pont guette en l’absence d’un talon-pointe bien exécuté. 
Une tâche qui sera facile, pour ceux qui chaussent au delà du 46. Pour les autres, l’éloignement entre les deux pédales concernées réclamera un peu plus d’accoutumance.

Rodeo Drive

Comme toutes les nouvelles générations, la Ford Mustang GT affronte enfin les virages sans aucune appréhension, mais cette nouvelle mouture fait encore mieux. Le train arrière multibras fonctionne de concert avec l’amortissement adaptatif MagneRide optionnel. 
Cependant, il semble plus ferme que sur la version EcoBoost, exposant ainsi le châssis aux ondulations de la route, qui sont légion dans l’arrière pays niçois. Mais ce n’est en rien effrayant, ce qui permet de hausser le rythme sans aucune arrière pensée. Un sentiment renforcé par les pneus Michelin Pilot Sport 4 S, toujours ventousés au sol. 

Le tain avant, plus lesté avec le lourd V8, demande en revanche de l’énergie pour suivre la trajectoire, mais avec cette version, je n’ai relevé aucune once de sous-virage.

Pour s’adonner à des exercices plus périlleux, la Ford Mustang GT demande d’enclencher l’un des nouveaux paramétrages de conduite, les plus extrêmes étant les modes Circuit ou Drag Race. Aussi, il faudra compter sur une procédure préventive et complexe, en jouant avec les trop nombreux boutons sur le volant pour désactiver totalement les garde-fous électroniques. 
Alors, la force du V8 pourra vous autoriser certaines glisses, non sans sueurs froides au regard de l’inertie : la Ford Mustang GT reste un gros bébé de plus de 1 800 kg en état de marche avec deux occupants à bord !

Elle connait le Drag, mais elle préfère la drague

La nouvelle mouture, qui plus est avec le V8, a cette faculté à faire perdre quelques année d’âge mental. Elle dispose de quelques paramètres toujours marrants et forcément peu utiles, comme l’échappement actif (que j’ai naturellement laissé sur son mode le plus bavard), du Line Lock et du mode Drage Race. 
Un trio qui met sérieusement à mal la durée de vie des pneus et vous parfume pour la journée d’une délicate note de gomme brulée. Dans la région de Grasse, capitale mondiale du parfum, c’est -presque- raccord.



Sur ce type de route nationales et départementales, la Ford Mustang GT ne sera pas aussi rapide que son homologue EcoBoost. Elle parviendra à rattraper son retard à la remise des gaz en ligne droite, mais elle réclamera beaucoup plus d’attentions à l’approche d’une courbe, réduisant mécaniquement le rythme. 
Toutefois, l’expérience sera toutefois bien plus intense, avec un Big Block comme on n’en fait plus. Et pour le cruising le coude à la portière, cette déclinaison est toute indiquée pour profiter de son ralenti guttural et faire sursauter les badauds avec des coups de gaz intempestifs.


Les prix grimpent

La Ford Mustang GT est à l’image de ce que l’on attend d’un coupé américain. Toutefois, la version plus sage sera préférable pour un usage quotidien, avec des coûts de fonctionnement (à peine) plus maîtrisés. Pour un usage plus exclusif, elle s’impose comme un choix inévitable.

Affichée à partir de 46 900 euros, la Ford Mustang GT écrase une partie de la concurrence en termes de rapport prix/plaisir. 

Par comparaison, au chapitre des coupés exotiques, une Lexus RC F réclame un chèque de 79 790 euros, alors que la Jaguar F-Type V8, certes plus puissante, ne s’affiche à pas moins de 119 190 euros. 

Elle est même plus abordable que la Chevrolet Camamro V8, disponible à partir de 48 580 euros. Ce qui laisse une petite rallonge supplémentaire pour cocher la suspension MagneRide à 2 000 euros.


Merci a LeBlogauto pour le texte.

Sylvain
Propriétaire de
mustang-only.com

Tuesday, April 24, 2018

la Mustang était le coupé sportif le plus vendu au monde.

Ford vient d’annoncer que pour la troisième année consécutive, la Mustang était le coupé sportif le plus vendu au monde. Pour l’année 2017, 125 809 voitures ont été immatriculées, selon les chiffres de l’institut IHS Markit.


Source : site web monsieurvintage.com

Une légende

La Ford Mustang continue de faire rêver. Lancée en avril 1964 sous l’impulsion de Lee Iacocca alors Directeur Général de la marque à l’ovale, le coupé 2+2 à 2 portes est devenue une légende.
Long capot, arrière court et somme toute assez basse : 4,78m x 1,91m x 1,38m, la Mustang possède une vraie gueule. Et même s’il est décrié par les puristes, le moteur 4 cylindres 2,3l n’a pas à rougir devant le mythique V8.


La Porsche 911 dépassée

Pour l’année 2017, Ford a vendu 125 809 exemplaires de sa Mustang, dépassant les ventes de Porsche 911 sur plus de 13 marchés européens, dont le Royaume-Uni et l’Espagne. Voici les 5 pays européens qui ont vendu le plus de Mustang en 2017 : l’Allemagne arrive en tête avec 5 742 exemplaires, devant le Royaume-Uni (2 211), la France (942), la Belgique (900) et la Suède (512). La demande est également forte en Chine, où la Mustang est le coupé sportif le plus vendu du pays avec 7 125 exemplaires vendus.


Plus populaire en V8

Sur les près de 126 000 véhicules immatriculés, 81 866 ont été vendus aux États-Unis, où la Mustang est assemblée, ce qui signifie que près d’un tiers des ventes de Mustang sont des exportations.
Depuis son ouverture à l’exportation en 2015, la Mustang s’est vendue à 418 000 unités dans le monde entier et c’est le modèle GT (V8 5.0l) qui se révèle le plus populaire. En Europe, Ford a vendu 35 000 Mustang entre 2015 et mars 2018.

« Le monde entier est en train de tomber amoureux de la Mustang » 
a déclaré Erich Merkle, un analyste de chez Ford.


Un malus élevé

Le succès français sur 2017 est toutefois à relativiser, quand on sait que dans l’hexagone et sur le premier semestre 2016, les ventes de la Mustang s’élevaient à 937 exemplaires vendues, contre 942 exemplaires sur toute l’année 2017. Une baisse due au malus élevé sur les autos à forte émission de CO2, qui se situe pour 2018 à 10 500 euros, que ce soit pour le V8 ou le 4 cylindres !


La nouvelle Mustang en approche

Mais le succès est au rendez-vous et l’arrivée de la nouvelle mouture de la génération VI sortie en 2014 devrait confirmer ce succès à fin 2018. Une année où le V8 de la Mustang voit sa puissance passer de 421 à 450 chevaux, en avalant le 0 à 100 km/h en seulement 4,3s.




Article écrit par Mr. Philippe Pillon. ( monsieurvintage.com )

Photo par Sylvain Richard.




 Sylvain Richard
heureux propriétaire
d une Mustang 2016

Wednesday, April 18, 2018

FORD MUSTANG 2018 : DITES AU REVOIR AU V6 !


Source : CIRCUIT FORD LINCOLN
6300, boul. Henri-Bourassa Est, Montréal, Québec, H1G 5W9


     Laissez-nous vous présenter celle qui s'apprête à faire son entrée chez les concessionnaires nord-américains : 
la Ford Mustang 2018 ! 

     La nouvelle mouture de la légendaire sportive connaît quelques ajouts et améliorations, mais c'est surtout ce que l'on en retire qui capte l'attention, soit son moteur V6 qui, avouons-le, se faisait plutôt vieillissant. 

     Ceci étant dit, voyons ce que nous réserve la célèbre Ford Mustang pour 2018 !



     Ainsi, la bête proposera une allure quelque peu modifiée, surtout à l'avant et à l'arrière. Plus musclée, aérodynamique et élégante, la voiture se voit bonifier de touches de finitions luxueuses et technologiques, dont un écran de 12 pouces à l'habitacle. Quoi qu'il en soit, c'est surtout sous le capot que tout se joue.



     En effet, la Ford Mustang 2018 ne bénéficiera plus de son V6 ; le moteur turbocompressé EcoBoost de 2,3 litres sera désormais offert de série. Celui-ci fut revu et amélioré pour l'occasion, tout comme le puissant moteur V8 de 5,0 litres. 

     Pour couronner l'ensemble, la boîte manuelle à 6 rapports sera accompagnée d'un nouvel embrayage, qui sera disponible avec le moteur V8, alors que la transmission automatique inclura désormais une nouvelle boîte à 10 rapports.


     En vente à partir de l'automne 2017, la plus récente des Mustang devrait rapidement ravir le coeur des adeptes de voitures sportives.


note spécial : Merci a Circuit Ford Lincoln pour le text



Sylvain





Sunday, February 25, 2018

Rare Iacocca Ford Mustang heads to Barrett-Jackson auction

Rare Iacocca Ford Mustang heads to Barrett-Jackson auction


Source : Motor Authority


Quote
Follow Jeff
If you're a Ford Mustang fan, you owe a debt of gratitude to Lee Iacocca. He is part of the reason the car came to be, as he helped push it into development and onward to production. The rest is history as the Mustang has been a Ford icon for decades.

To honor Iacocca, a 45th anniversary car was created in partnership with a design and coachbuilding team and Galpin Ford. The 2009½ Iacocca Silver Edition Mustang was produced in extremely limited numbers, and one of them is set to hit the auction block.

At Barrett-Jackson's upcoming auction in Palm Beach, Florida, example number 20 out of the 45-car run. All of the original cars were initially sold by Galpin Ford, and this one went on to wear just 500 miles.

unquote

the above text belong to Motor Authority, to continue reading the article please << click here >> it will open a new window.



As you may know my Mustang is in storage for the winter, so a little hard to share stories with you on what do I do with my Stang.

Therefore I am on the look out to share interesting stories



 Sylvain